« La science est une chose trop importante pour être laissée entre les mains des seuls savants. » (Carl E. Sagan)

Transhumanistes contre bioconservateurs
par Jean-Michel Besnier

Les transhumanistes ont la tentation d'opposer deux camps : celui des biotransgressifs, parmi lesquels ils se comptent, et celui des bioconservateurs, avec lesquels ils ferraillent. Il convient de revoir − et même de retourner − les termes du débat. Le risque inhérent aux biotechnologies n'est-il pas, en effet, de tuer la vie, et pas seulement de « tuer la mort ».

Les sciences naturelles sont-elles révolutionnaires ?
par Dominique Bourg

Décider de l’avenir de la société ne peut plus désormais se faire indépendamment de la nature. En ce seul sens, la nature entre résolument en politique. Et les sciences de la nature constituent dès lors les organes sensoriels de la politique.

Jean-Marc Lévy-Leblond : «Il n’y a pas de maîtrise démocratique de la science»
par Sciences Critiques

Physicien, professeur émérite de l'Université de Nice, Jean-Marc Lévy-Leblond appelle de ses vœux une « critique de science », une nécessité démocratique pour comprendre le sens et la portée de l'activité scientifique. Il est l'auteur d'un nouvel ouvrage, La science expliquée à mes petits-enfants, un condensé d'érudition pour appréhender les sciences dans toutes leurs dimensions.

Y’a-t-il des « antiscience » ?
par Fabrice Flipo

En matière de climat comme d’Organismes génétiquement modifiés (OGM), on oppose volontiers les « anti-science » aux « pro-science ». C’est une erreur. Organiser le débat de cette manière, c’est confondre plusieurs niveaux d’analyse, et se condamner à ne pas pouvoir avancer.

La science est-elle sacrée ?
par Christian Godin

Dire de la science qu’elle est sacrée, ou qu’elle est notre sacré, c’est faire preuve d’une double ignorance : ignorance de la nature de la science, et ignorance de la nature du sacré. C’est plus que deux erreurs, ce sont deux contresens.

L’oubli médicalement assisté
par Anne Cagan / Sciences Critiques

De nombreuses expériences ayant pour but d'altérer les souvenirs ont été menées à bien ces dernières années, laissant imaginer de nouveaux traitements pour les grands traumatisés. De telles thérapies, si elles étaient développées, pourraient toutefois aussi avoir des conséquences problématiques, tant au niveau individuel que collectif.

L’université sous hypnose numérique
par François Jarrige et Thomas Bouchet

De quelle université avons-nous besoin ? Un espace émancipateur propice au débat et à la réflexion, où les évolutions du monde sont décryptées autrement que dans l'urgence ? Ou bien un laboratoire pour l'innovation à tout prix, au service de la compétition économique ? La deuxième option est en train de l'emporter sur les ruines de la première.

Laure Noualhat : «Les climatosceptiques se moquent de la vérité scientifique»
par Sciences Critiques

Journaliste, spécialiste de l'environnement – passée durant 15 ans par Libération –, Laure Noualhat a co-écrit et co-réalisé le documentaire Climatosceptiques : la guerre du climat. Une plongée passionnante – et déroutante – au coeur d'un groupe d'agitateurs politiques dont les visées dépassent allègrement les seules questions scientifiques.

Impasse de la technoscience
par Joël Decarsin

Le néologisme « technoscience » est né au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Or, dès que deux mots fusionnent, le résultat peut prêter à confusion. Même si les mots « science » et « technique » restent distincts, saisir la relation entre les entités qu'ils désignent est pour le moins problématique.

Gilles-Eric Séralini : «Une révolution est en route»
par Sciences Critiques

rat entre les mains

Connu pour ses recherches critiques sur les Organismes génétiquement modifiés (OGM) et les pesticides, Gilles-Eric Séralini, co-signe, avec le chef cuisinier Jérôme Douzelet, Plaisirs cuisinés ou poisons cachés. L'occasion pour le professeur de biologie de l'Université de Caen de revenir sur son engagement scientifique, et notamment sur son étude décriée du maïs OGM NK603 de Monsanto.

Top