« La science est une chose trop importante pour être laissée entre les mains des seuls savants. » (Carl E. Sagan)

Quelle politique numérique pour la France ?
par Sciences Critiques

Outils numériques, « Big data », sécurité des données personnelles, problèmes psycho-sociaux, etc. Loin d'être socialement et écologiquement neutre, le développement des nouvelles technologies pose de nombreuses questions. Sujet de prédilection des candidat-e-s, l'éducation n'est pas épargnée par les transformations induites par le numérique. Comment comptent-ils inculquer une « culture numérique » aux plus jeunes, tout en les protégeant de certaines dérives ?

* * *

> Écoutez notre émission de web-radio consacrée au thème des nouvelles technologies dans la campagne présidentielle (56'55), avec :

- Philippe Bihouix, ingénieur-centralien, co-auteur du livre Le désastre de l'école numérique. Plaidoyer pour une école sans écran (Seuil, 2016)

- Michael Bourgatte, maître de conférences à l'Institut Catholique de Paris, auteur de Quelles humanités numériques pour l'éducation ? (Editions MkF, 2016)

Présentation : Céline Moncel / Réalisation : Benjamin de Radio Chez Watt et Gautier Demouveaux / Génériques : Léa Bussek

Podcastez cette émission

podcast RSS - Quelle(s) science(s) pour la France ?podcast itunesPodcast Sound cloud - quelles-sciences-pour-la-france

 * * *

S

’IL Y A une prise en compte générale des enjeux liés à l'usage des nouvelles technologies à l'école, les avis divergent sur les mesures éducatives et sur l’âge d’initiation au numérique.

Pour Jean Lassalle, par exemple, il faut que les enfants sachent se servir d’Internet avant leur entrée au collège.

Certains candidats se positionnent pour une initiation au numérique dès la plus petite enfance. Yannick Jadot, ex-candidat Europe Écologie-Les Verts (EELV) qui a rallié Benoît Hamon, nous a déclaré, je cite : « le numérique est une langue vivante à apprendre dès la maternelle et tout au long de ses études. » Un avis partagé par le candidat de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

De son côté, Emmanuel Macron souhaite plutôt attendre la fin de l’école primaire. Une position sensiblement partagée par François Fillon, pour qui il faut recentrer l’enseignement de la culture numérique 1 et l’apprentissage de l’informatique dès le début du collège, avec l’accent mis sur le code et l’algorithmique 2, la création de sites Internet, l’usage des réseaux sociaux, etc.

Enfin, des candidats, comme Jacques Cheminade, sont opposés aux écrans avant 10-12 ans, tout comme François Asselineau, persuadé que les adolescents sont capables de s’auto-éduquer et d'apprendre par eux-mêmes via les nouvelles technologies. 3

 

 

Évoquons maintenant la question des « Big data », c’est-à-dire la collecte et l’usage des données personnelles. Cette question est en lien avec l’évolution des modèles de l’économie numérique. On pense bien entendu aux « GAFA », acronyme qui désigne les quatre géants américains de l’industrie numérique : Google, Amazon, Facebook et Apple ; mais également aux « BATX », leurs homologues chinois : Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi.

C’est une question qui s’impose à toutes et tous, plus jeunes et moins jeunes. Usage des réseaux sociaux, de la gamification, du profilage commercial, etc. Bref, c'est la question des libertés qui se pose, notamment pour Marine Le Pen.

Nicolas Dupont-Aignan, de son côté, insiste sur la notion de « souveraineté numérique » et la nécessité d’avoir une stratégie nationale et européenne sur les « Big data ».

Pour Jean-Luc Mélenchon, il est nécessaire de rester vigilant et de réglementer.

Pour tous, et notamment pour Yannick Jadot, soutien du candidat du Parti Socialiste (PS) Benoît Hamon, assurer la neutralité du réseau Internet, la préservation des libertés publiques et de la vie privée est un enjeu fondamental.

 

> Découvrez dans le tableau récapitulatif ci-dessous les positions et les propositions des candidat-e-s concernant les nouvelles technologies :

 

> Photo panoramique : Reynermedia / Licence CC.

 

* * *

 

Faites passer
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInShare on RedditPin on PinterestEmail this to someone

Notes:

  1. − Lire la tribune libre du collectif Pièces et Main-d'Oeuvre (PMO), « Les deux cultures », ou la défaite des humanités, 25 septembre 2016. /
  2. − Lire notre article : Intelligence Artificielle : la science rongée par le mythe, 8 avril 2015. /
  3. − Lire la tribune libre de François Jarrige et Thomas Bouchet, L'Université sous hypnose numérique, 17 octobre 2015. /

Pas encore de commentaires

Laisser une réponse

Top